Make your own free website on Tripod.com

ORDRE NATIONAL DES CHIRURGIENS DENTISTES DU CAMEROUN

LES INFORMATIONS RECENTES

PAGE DE GARDE
LES TEXTES OFFICIELS
LE TABLEAU DE L'ORDRE ET ADRESSES PROFESSIONNELS DES MEMBRES REGULIEREMENTS INSCRITS
PRATICIENS REGULIEREMENT INSCRITS
PRATICIENS REGULIEREMENT INSCRITS
LES ASSOCIATIONS DENTAIRES
LES INFORMATIONS RECENTES
PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES ET DIVERS

Click for English

26 ème ANNIVERSAIRE DE L’ORDRE NATIONAL DES CHIRURGIENS-DENTISTES DU CAMEROUN

ASSEMBLEE GENERALE

HILTON HOTEL YAOUNDE  DU 21 AU 23 FEVRIER 2007

 

 

        RAPPORT 1ERE JOURNEE

 

 

I- OUVERTURE SOLENNELLE

 

          La première journée de l’Assemblée Générale des Chirurgiens-dentistes du Cameroun a eu lieu le Mercredi 21 Février 2007 au Hilton Hôtel de Yaoundé.

Celle -ci s’est articulée autour des points suivants :

-                     10h55 : Arrivée et installation du Représentant du Ministre de la Santé Publique, Mr le Secrétaire Général du Ministère, le Pr. ANGWAFOR III ;

-                     11h : Mot d’introduction du Dr EFFELA EBE Catherine, Secrétaire Général de l’Ordre National des Chirurgiens-dentistes du Cameroun pour préciser les différentes interventions relatives à l’ouverture solennelle des travaux ;

-                     11h15 : Allocution de bienvenue de Mr le Président de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes, le Dr NIDA Dieudonné ;

Après avoir remercier le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique pour s’être déplacé, le Dr NIDA a fait un résumé bilan des 02 années antérieures avec en préambule l’histoire de la naissance de l’Ordre des Chirurgiens-dentistes du Cameroun en 1984 avec comme 1er Président de l’Ordre, le Dr NOCKA.

Ensuite le Président de l’Ordre a remercié la tutelle pour avoir octroyé pour la première fois, cette année,  à l’Ordre des Chirurgiens-dentistes une subvention financière. Enfin une présentation succincte d’un annuaire des chirurgiens-dentistes a été faite.

-                     A 11h40 : La parole a été donné à Mr le Représentant du Ministre de la Santé, le Pr. ANGWAFOR III, Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique. Celui-ci a félicité le Bureau sortant et a insisté sur les actions de la tutelle auprès de l’ordre par exemple la prise en charge d’une délégation de 04 Chirurgiens-dentistes, pour assister au congrès de la FDI à Nairobi au Kenya . En souhaitant que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions, Mr le Secrétaire Général du Ministère a déclaré l’ouverture solennelle de cette Assemblée Générale.

-                     A 11h55 : La Secrétaire Générale de l’ONCD a repris la parole pour présenter au Pr. ANGWAFOR III, les membres du bureau sortant.

-                     A 12h : Fin de la 1ère partie protocolaire puis visite des stands guidé par Madame la Vice présidente de l’ordre des chirurgiens-dentistes, le Dr NGOUBEYOU NGOULLA Sylvie suivi d’un cocktail d’ouverture.

-                     A 12h30 : Pause déjeuner libre.

 

II- DEBUT DES TRAVAUX

 

Les  travaux débutent à 13h50 et s’articulent autour des points suivants :

 

a) Lecture du bilan des activités du Secrétariat Général par le Dr EFFILA EBE. Catherine, Secrétaire Général de l’ordre des chirurgiens dentistes,

b) Lecture du bilan financier par le trésorier, le Dr EBOUA KWEDI Charles,

c) Parole au commissaire aux comptes : le Dr MASSO Myriam

d) Quitus ?

e) Table ronde avec les assureurs

f) Inscription des candidats par rapport aux différents postes à pouvoir au sein du bureau de l’Ordre et du Conseil national de l’ordre.

 

                     a) Lecture du bilan des activités du secrétariat général

 

La Secrétaire Générale, le Dr EFFILA EBE Catherine, a fait un résumé des activités et des résolutions qui avaient été prises au cours de la dernière Assemblée Générale, celle du 11-12 Novembre 2004.

                             Les résolutions suivantes avaient été adoptées :

- La création d’une caisse de solidarité avec comme contribution annuelle une somme de 20.000 francs CFA/confrère. Cette caisse devait permettre :

·                    En cas du décès d’un membre, la remise d’une enveloppe de 1.000.000 francs CFA à la famille endeuillée ;

·                    En cas du décès du conjoint d’un membre, la remise d’une enveloppe de 500.000 francs au membre ;

·                    En cas du décès du parent d’un membre, la remise d’une enveloppe de 300.000 francs au membre ;

·                    En cas du décès d’un enfant d’un membre, la remise d’une enveloppe de 500.000 francs au membre.

Par rapport à cette rubrique le Dr EFFILA a regretté le fait que les cotisations n’ont pas suivi, certains confrères ne s’étant jamais acquitté.

 

- La réception organisée par l’Honorable BILE BIDJANG à son domicile pour recevoir tous les confrères.

 

- Le port de badge aux prochaines Assemblée Générales du fait que des vols ont été perpétrés au cours de l’Assemblée de 2004 par des intrus qui se sont infiltrés dans la salle lors de la journée d’ouverture. Ces badges sont toujours en vente.

- Un coup de cœur d’un montant de 125.000 francs avait été porté au chevet du lit d’hospitalisation à notre consoeur, le Dr ASSOMO Catherine par le Dr EFFILA et NGAPETH.

La Secrétaire Générale précise qu’à cet effet, le Dr ASSOMO avait gardé 25.000 francs et remis 100.000 francs au Dr EFFILA pour régulariser ses cotisations au sein de l’ordre.

 

                           Les activités au cours de l’année 2005 ont été les suivantes :

 

- De Janvier 2005 à Décembre 2005 il y a eu huit (8) inscriptions de confrères à l’Ordre et sept (7) autorisations d’exercice en clientèle privée.

 

- Le président NIDA avait remarqué que lors de la présentation des vœux au Ministre de la Santé, tous les Ordres corps de métiers avaient offert un cadeau au Ministre sauf l’Ordre des Chirurgiens-dentistes. A cet effet, en janvier 2005 l’achat de deux cadeaux, l’un pour le Ministre et l’autre pour le Secrétaire d’Etat, a été effectué et remis par le Dr. EFFILA et MIDOUNGUE aux concernés.

 

- Les litiges concernant les deux confrères étrangers de Douala (Dr. ZIEPHEL et Van Der Shurer) persistent et de nombreuses actions ont été menées.

 

- L’Ordre des Chirurgiens-dentistes par son Président a donné un accord aux Adventistes pour la réalisation d’une campagne de soins dentaires.

 

- En août 2005 le Dr. MEKOUL ONDOA Armel décède de manière tragique à Garoua. Mobilisation des confrères et coup de cœur remis à la veuve notre consoeur le Dr. MEKOUL Blanche, par le Dr. MIDOUNGUE Jean.

 

- En septembre 2005 le Dr. ASSOMO MVOGO Catherine décède de suite de longue maladie. Une couronne et une enveloppe de 300 000 (Trois cent mille) francs CFA a été remis à la famille.

 

- Pas d’AG en 2005 donc pas de subvention de la tutelle.

 

Les activités au cours de l’année 2006 ont été les suivantes :

 

- 08 inscriptions à l’Ordre ;

- 04 autorisations dont 02 d’installations, 01 d’associé et 01 de changement de site ;

- Le président de l’Ordre désigne le Dr. NGAPEYH ETOUNDI Maryvonne comme représentant auprès du groupe de travail pour les distinctions honorifiques au Cameroun ;

- Les litiges Van der Shurer continuent, ainsi qu’avec 02 confrères de nationalités Congolaises pour exercice illégal de la profession ;

- Janvier 2006 décès Dr. ZAMBO ;

- En juin 2006 notre consoeur le Dr. MASSO perd son papa ;

- En novembre 2006, l’Ordre organise deux rencontres, l’une à Douala avec les Chirurgiens- dentistes de Douala et l’autre à Yaoundé avec les confrères de Yaoundé.

 

             Les activités au cours de l’année 2007 ont été les suivantes :

 

- 01 inscription à l’Ordre ;

- 01 changement de site ;

- Annonce du décès du bébé d’une consoeur,

- Annonce du décès du papa du Dr. OBAM ENAM,

- Annonce du décès du papa du Dr. NGOA BOMBA ;

 

Suite à cet exposé du Secrétaire Général, des compléments d’informations ont été apportés par le Président de l’Ordre, le Dr. NIDA ainsi :

 

- Le but de la rencontre organisé avec les confrères des 2 villes  était d’informer ceux ci par rapport aux AG dont les dates étaient toujours modifiées par la tutelle ;

 

- Les litiges :

1- par rapport à la caisse de solidarité :

 

Malgré le fait que les confrères ASSOMO et ZAMBO ne soient pas en règle au moment de leur décès, leurs familles respectives étant très démunies, l’Ordre a estimé qu’une exception pouvait être faite pour permettre une inhumation digne à nos deux confrères : ainsi une enveloppe de 300 000 (Trois cent mille) francs CFA avait été remis à la famille du Dr. ASSOMO MVOGO et une enveloppe de 200 000 (Deux cent mille) francs CFA à la famille du Dr. ZAMBO ;

 

En octobre, la famille du Dr. MENO informe l’Ordre par rapport aux funérailles organisées en sa mémoire. Ainsi une somme de 200 000 (Deux cent mille) francs CFA est utilisée pour achat de boisson et déplacement des confrères ;

 

La consoeur qui a perdu son bébé ayant été à jour, elle bénéficiera de son

enveloppe ;

 

Le Dr. OBAM ENAM n’a jamais cotisé dans la caisse donc il n’a pas reçu

d’enveloppe lorsque son Papa est décédé.

 

2-     par rapport à Ad Luchem : cette Fondation recrute des confrères sans connaître leur situation au sein de l’Ordre.

 

3-     Par rapport au Baptist Center : c’est le recrutement des confrères sans se référer à l’Ordre pour avoir leur situation (inscription…)

 

4-     Par rapport aux Adventistes : ils veulent recruter des Américains alors que des confrères Camerounais sont en chômage.

 

5-     Par rapport au publicité : il est formellement interdit de le faire. Nous n’avons pas le droit en tant que professionnel de la santé.

 

6-     Par rapport au problème à l’Hôpital Central de Yaoundé où le Chef de Service Dentaire du Ministre se retrouve à devoir exercer son art une fois par semaine et non quatre fois comme avant par simple décision  du Chef de Service Dentaire de l’Hôpital Central.

 

- Le travail efficient fait par l’Ordre :

 

        1-Introduction du volet maladie bucco dentaire dans la stratégie sectoriel de la santé ;

        2- une convention a été signé avec le CNLS et

        3-la désignation d’un point focal, le Dr. NGOUBEYOU NGOULLA Sylvie a été effective et ce point focal       

         4- un financement pour la réalisation d’ateliers de formation a été obtenu par le point focal.

C’est sur ces différents compléments d’information que la parole a été passée au Dr. EBOUA RWEDI le trésorier.

 

                              b) Lecture du bilan des activités du trésorier

 

Le trésorier fait un bilan depuis la dernière AG de 2004 en précisant qu’il y a deux caisses : une à Yaoundé et l’autre à Douala

 

VILLE

RECETTE

DEPENSE

FONDS DE CAISSE

Yaoundé

1 645 000

1 103 125

582 575

Douala

6 359 589

3 207 400

3 694 769

(Banque et espèces)

 

Après la présentation dudit bilan, la principale remarque faite a concerné la présentation et l’assistance a demandé qu’à l’avenir il serait souhaitable que le trésorier présente ses résultats sous forme de tableau avec les entrées, les sorties, les prévisions. Il n’a pas besoin de faire le détail des dépenses en assemblée,  le commissaire aux comptes lors de la vérification des comptes contrôlera tout cela.

 

                                                           Interventions de confrères

 

- Le Dr. MENDOMO Elise a précisé que les fonctions administratives ne donnaient pas droit d’office à des fonctions hospitalières ;

 

- Le Dr. MIDOUNGUE explique que le problème qu’il a avec le chef de service

à l’Hôpital Central, le Dr. MVONDO Mélanie est un problème de personne et

non de responsabilité ;

 

- Le Dr. BITA soulève le problème des confrères éloignés qui ne sont pas souvent au courant à temps des informations.

A cet effet, une proposition de création d’un site web et l’ouverture d’une boîte électronique pour l’Ordre des Chirurgiens-dentistes résoudrait le problème de véhicule des informations. Ainsi les coordonnées suivantes ont été retenues :

 

- oncd_cndc@yahoo.fr ;

-www.camdental-council.org

 

Une présentation des confrères présents a suivi ce débat.

 

- Le Dr. NGAPETH-ETOUNDI prend la parole pour  préciser et expliquer ce qu’il faut faire pour obtenir une distinction honorifique : remplir une demande et se préparer à acheter ladite distinction au cas où la démarche serait favorable.

 

                                c) Parole au commissaire aux comptes

 

Le Dr. MASSO Myriam, tout en relevant elle aussi que la présentation n’a pas été bien faite, a donné le quitus au trésorier.

 

                                d) Quitus

A partir des dires du commissaire aux comptes, l’Assemblée Général a donné quitus au bureau sortant.

 

                                    e) Annonce des inscriptions des candidats aux postes au sein du bureau de l’ordre et du CNO

 

Le Président des Assemblées prend la parole pour annoncer l’inscription des candidatures aux différents postes au sein du bureau et du Conseil National de l’Ordre.

 

Un débat par rapport aux conditions d’électeurs a été ouvert. Après lecture de l’article ……………. du code de déontologie, il en ressort que pour pouvoir voter il faut être en règle par rapport à ses cotisations.

 

                           f) Table ronde avec les assureurs

 

Sur les 06 assureurs contactés, 02 ont répondus à l’invitation de l’Ordre : :

-M. Thierry KEPEDEN, Directeur AXA Agence Yaoundé ;

-Mme Elisabeth ESSONO, Directeur  ACTIVA agence  Yaoundé.

 

Pour sensibiliser les assureurs présents par rapport aux actes qui ne sont pas souvent codifiés et par rapport aux incompréhensions qui peuvent exister entre les chirurgiens-dentistes et eux, le Président de l’Ordre, le Dr. NIDA  a présenté quelques dispositions relatives aux pathologies parodontales, carieuses…

 

Ensuite des problèmes ont été soulevés par les confrères notamment :

-                     le fait que certaines contre-expertises des dentistes soient fait par des médecins ;

-                     le fait que parfois les confrères se retrouvent juge et partie, car parfois ceux qui contre-expertise sont parfois aussi les soignants ;

-                     le fait que certaines compagnies d’assurance ne remboursent pas le détartrage ;

-                     l’existence de cabinets dentaires agrées ;

-                     le fait que certains confrères son conseil pendant de longues périodes ;

-                     le problème de la lettre clé qui parfois est très basse ce qui réduit toujours le montant des factures pro formats émises par le praticien, ce qui fait qu’après le passage en contre-expertise, la facture est revue à la baisse et le patient croit que c’est le praticien qui est cher.

La parole est donné au représentant d’AXA qui explique ceci :

-                     en ce qui concerne AXA, les contre-expertise dentaires sont réalisées par des chirurgiens dentistes, ce qui est valable pour d’autres pathologies médicales (ophtalmo, chirurgie….) ;

-                     il est veille en général que les dentistes conseils ne soient pas aussi dentistes agrées par AXA ;

-                     AXA rembourse les détartrages ;

-                     AXA rembourse toutes les factures provenant de cabinets dentaires. Par contre lorsque le patient va dans un cabinet agrée, il ne débourse pas un sou, c’est l’assurance qui rembourse, par contre lorsque le patient se dirige dans un cabinet non agrée, il paye sa facture puis sera rembourse ultérieurement par l’assurance. Et pour être agrée, il faut faire une demande auprès de la compagnie d’assurance.

-                     Le problème de la lettre clé est en rapport avec le type de contrat d’assurance que souscrit l’assuré.

 

La parole est donné au représentant d’ACTIVA qui argumente dans le même sens que son collègue d’AXA et qui est désolée que les autres compagnie d’assurance ne soient pas présentes, mais rassure qu’en ce qui concerne les contre-expertise d’ACTIVA, elles sont remises entre les mains de chirurgiens dentistes. Ensuite elle a donné les critères de recrutements des confrères auprès de leur structures : être chirurgien-dentiste inscrit à l’ordre, ayant un cabinet dentaire.

 

Des propositions de confrères auprès des assureurs :

-                     revoir le montant de la lettre clé par une révision à la hausse pour la lettre clé en dessous de 1200frs ;

-                     vérifier que les confrères qui réalisent des contre-expertises ne sont pas juge et partie ;

-                     se référer à l’annuaire des dentistes qui vous sera remis avant d’agréer un cabinet ou un confrère.

C’est sur ces recommandations que les travaux de la première journée ont pris fin avec en clôture, un cooktail.

NECROLOGIE
Le président de l’Assemblée Générale  des Chirurgiens Dentistes du Cameroun
                           le Dr DJIBRILLA SIDIKI annonce le décès de son père WAKILI SIDIKI LE 10 AVRIL 2OO7
L’enterrement a eu lieu le même jour selon la tradition de L’Islam.
Pour vos messages
Contact e-mail gounna2002@yahoo.fr
Tel 985 50 17/950 05 49
Message de notre confrère en cette triste occasion
Bonsoir,
Après le décès de mon père feu Wakili Sidiki
                           le 10
avril 2007, la cérémonie d'intronisation du nouveau
Wakili a eu lieu le 13 avril 2007 selon la tradition.
Voir
                           les fichiers joints.
Dr Djibrilla Sidiki
 Dr DJIBRILLA SIDIKI
                           
B.P 594 Maroua 
Remerciements
                           
Bonjour,
Je voudrai au nom de toute ma famille( femme,
fils,frères
                           et soeurs,amis, collaborateurs, confrères
et consoeurs,de
                           tous mes proches et sympathisants ),
et en mon nom
                           propre, dire un  grand merci à tous
ceux qui de prêt ou de loin nous ont assité
(physiquement,
                           moralement,et matériellement) à
l'occasion du deuil qui nous a frappé et
                           de cérémonie
d'intronisation. Que Dieu tout puissant
                           vous bénisse.
Dr DJIBRILLA SIDIKI 
B.P 594 Maroua 
République du Cameroun
Tél: + 237
                           950 05 49
CONSEIL DE L’ORDRE
     
                           La première réunion du Conseil des membres de l’Ordre s’est tenue le vendredi  11/ 05 /07 a partir de 11 heures a la salle de conférence de la
                           Clinique du Bon Secours.
L’ordre
                           du jour était le suivant :
 
1-     
                           passation de service entre
                           
o       Trésoriers : entrant /sortant
o      
                           Vice-président :entrant/sortant

 

2-      Bilan financier du nouveau conseil ;

3-      Rappel des attributions des membres du conseil ;

4-      Stratégie et programme d’actions du nouveau conseil ;

5-      Divers

RAPPEL DU NOUVEAU BUREAU DU CONSEIL

 

 CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE

 

AU 23  FEVRIER  2007

 

 

BUREAU

 

- Président:                             NIDA Dieudonné        

       

- Vice Président:                    ZING  Salomon

 

- Secrétaire Générale:           EFFILA EBE Catherine

 

- Trésorier:                             TANTOH ZONEPOH BOUETOU Thérésia

 

 

MEMBRES TITULAIRES

 

1.      ACHEMBONG Léo NDJANGANG

2.      AWOUKENG DONGMO Jean Jacques

3.      EBOA KWEDI Charles

4.      KALAIN David

5.      MEMDOMO EYA’ANE Elise

6.      MINDOUNGUE Jean

7.      NGOUBEYOU NGOULLA Sylvie

8.      NOKAM TAGUEMNE Marie Elvire

9.      SOUNDJOCK MASSE Flavie Ardette Olympia

           

MEMBRES SUPPLEANTS

 

1.      ENO BOMO Julie Marie Grâce

2.      KOM KAMTCHUENG Lily Sybil

3.      MOMNOUGUI PIGUI Line Gisèle

 

 

 

III - BUREAU DE L’ASSEMBLEE GENERALE

 

 

- Président :                                        DJIBRILLA SIDIKI

 

- Commissaire aux Comptes :           MASSO Myriam      

 

 

 

ODRE NATIONAL DES CHIRUGIENS DENTISTES DU CAMEROUN